Vous êtes ici

Le repeuplement

Le repeuplement consiste à rétablir une population à la suite d’une perturbation non répétitive du milieu et/ou de cette population.

L’objectif prioritaire du Conservatoire du Saumon sauvage est de contribuer au repeuplement de l’ensemble du bassin Allier, des axes Vienne - Creuse - Gartempe et Loire - Arroux en saumon de souche Allier et d’assurer la conservation de cette souche. Afin de rétablir la population trois stratégies de repeuplement ont été retenues : l’œuf, l’alevin et le smolt.

Le terme repeuplement est employé pour désigner les actions qui consistent à libérer dans le milieu naturel, des poissons à un stade quelconque de leur cycle biologique afin qu’ils utilisent, pour leur croissance, la productivité des eaux douce et marines. 

Bilan des déversements sur le bassin Loire

Dans le contexte Loire/Allier, le repeuplement englobe les actions dont les objectifs sont les suivants :

  • soutien d’effectifs d’une population soumise à des contraintes telles que dégradation de la qualité de la zone de frayères ou de nourriceries, entrave à la libre circulation
  • restauration d’un stock ne possédant que des effectifs résiduels
  •  recolonisation d’ancienne rivière à saumons

L'œuf en incubateur de terrain

incubateur saumon sauvageUn incubateur qui peut accueillir 50 000 œufs est un grand bac « d’incubation et de résorption » dans lequel circule en permanence de l'eau de rivière. L'incubation se passe dans des conditions très proches de celles du milieu naturel. Les taux de survie jusqu'à l'apparition du fretin sont en général élevés. Lorsque les œufs éclosent, les alevins, bien qu'à l'abri des prédateurs, descendent sur le fond de gravier pour s'y cacher. Au bout de quelques semaines, ils ressortent et rejoignent la rivière via un trop plein et un conduit.  

 

L'alevinalevin

L'introduction au stade alevin nourri donne de bons résultats, mais eu égard à la faible dispersion des poissons, elle nécessite une répartition géographique minutieuse et des moyens humains importants.

 

Le smoltsmolt

Bien que coûteux en investissements ce stade de repeuplement donne des résultats plus sûrs et plus réguliers. En effet, le taux de survie des saumoneaux est peu influencé par les conditions hydrauliques pendant la phase de leur vie en eau douce qui est brève (moins de 1 à 2 mois). 

 

 

 

Les objectifs de production ont été atteints et même largement dépassés grâce à des taux de survie bien supérieurs aux hypothèses basées sur les résultats d’autres piscicultures

 

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

Œufs incubateurs 325 000 321 000 604 000 299 020 504 740 300 000 300 000
Alevins 1 686 180 794 920 1 261 290 1 530 400 714 850 1 052 270 620 180
Tacons-Smolts 75 290 226 450 232 800 229 800 247 200 220 570 253 740

 

 

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

Œufs incubateurs 300 000 260 000 200 000 200 000 201 321 200 955 216 635
Alevins 834 471 1 205 483 1 147 682 1 035 805 1 028 608 1 000 114 1 118 512
Tacons-Smolts 247 741 257 050 266 174 417 180 452 721 391 837 404 544

 

Bilan des repeuplements réalisés dans le bassin Loire