Vous êtes ici

Webcam en direct

Les poissons en direct de l'Observatoire. L'heure indiquée par la webcam retarde de 2 heures.

 

Années 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005
Saumons 235 389 267 515 379 401 541 1238 662 510

(source Logrami)

Années 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Saumons 950 572 421 491 227 754 861 819 595 1177 472

 

L'Observatoire des poissons migrateurs de Vichy est ouvert du 1 avril au  15 août les lundis, mardis, mercredis, samedis, dimanches et jours fériés.

Visites libres individuelles de 14h30 à 18 heures.  

Les passes à poissons

Passe à poissonsEn 1963, Vichy, cité thermale historique, étend son plan d’eau de loisirs en construisant un pont- barrage sur l’Allier, le pont de l’Europe. Des dispositifs de franchissement sont intégrés à sa construction afin de garantir la libre circulation des poissons migrateurs. Le principe général de ces équipements est d’attirer les migrateurs à l’entrée du dispositif et de les inciter passer à l’amont à l’aide d’une voie d’eau conçue à cet effet.A la suite des extractions massives de granulats, interdites depuis 1981, le lit de la rivière s’est abaissé fortement, rendant les deux passes à poissons difficilement accessibles. C’est pourquoi, en 1987, la ville de Vichy a engagé un grand projet d’amélioration de l’ensemble du dispositif de franchissement, réalisé en 1995 avec l’aide de l’EPALA, du ministère de l’Environnement et de l’Agence de l’eau.

En rive droite, la nouvelle passe à poissons permet de diviser les 6,5 m de dénivellation en petites chutes de 0,25 m facilement franchissables par les poissons. Cette passe, de 120 m de long comprend 22 bassins successifs. Elle est équipée d’un observatoire public des poissons migrateurs et d’un bloc d’observation scientifique

Une passe en rive gauche est incluse dans la culée du pont-barrage (depuis sa construction, en 1963). Elle est constituée de trois couloirs rectilignes successifs de 15 m disposés en S. Des déflecteurs métalliques ancrés sur le fond facilitent la progression des poissons vers l’amont en réduisant fortement les vitesses d’écoulement de l’eau. Quatre grands bassins échancrés ont été construits à son aval pour faciliter l’accès à ce dispositif de montaison, équipé lui aussi d’un bloc de contrôle scientifique. 

L’Observatoire des poissons migrateurs

ablettesL’Observatoire des poissons migrateurs de Vichy, implanté à l’amont de la passe à poissons en rive droite, a été créé pour permettre au public d’observer, derrière ses quatre grandes vitres, les poissons migrateurs de l’Allier lors de leur passage dans le dispositif de franchissement. Couplé avec un espace muséogra-phique, il permet ainsi de contempler une multitude de poissons en liberté. Entre sa mise en service (en 1996) et 2001, près de 2 million de poissons ont déjà été observés, parmi lesquels plus de 30.000 représentants des cinq espèces migratrices qui fréquentent l’Allier : saumons atlantiques, grandes aloses, lamproies marines, truites de mer et anguilles.

L’Observatoire connaît auprès d’un public enthousiaste un intérêt croissant et accueille chaque année plus de 8.000 visiteurs. Sa gestion et son animation ont été confiées par la ville de Vichy, depuis 2004, à l’association de préfiguration pour la création de la Fondation Saumon, basée à Chanteuges sur le haut Allier, marquant ainsi l’alliance entre deux hauts-lieux touristiques de la rivière Allier, engagés dans la dynamique de sa restauration

La station de comptage

 

La station scientifique implantée dans la passe de la rive droite, en relation avec l’Observatoire, permet de filmer tous les poissons franchissant les deux passes (rives droite et gauche) grâce à des caméras automatiques. Il est possible de connaître avec précision les flux des populations migratrices et de quantifier les passages des poissons sédentaires de l’Allier.

Le contrôle des effectifs de saumons, depuis 1996, démontre que la population oscille entre 300 et 900 individus, avec ces quatres dernières années encourageante à 850 saumons observés en moyenne (2011 à 2015).

Les actions de la ville de Vichy en faveur de la rivière Allier

Parallèlement à la réalisation des nouvelles passes à poissons et de son Observatoire des poissons migrateurs, la ville de Vichy poursuit une politique globale de mise en valeur de l’Allier dans sa traversée de l’agglomération vichyssoise, ainsi que l’objectif en a été fixé dans le schéma directeur approuvé par les 23 communes formant la Communauté d’agglomération Vichy-Val-d’Allier. C’est ainsi que, dans le même temps, la nouvelle station d’épuration des eaux, mise en service fin 2002, permet de diminuer de 90 % le taux de pollution des eaux rejetées dans l’Allier grâce à un objectif de performance supérieur aux normes européennes les plus récentes. Dans le cadre du projet de mise en valeur du lac d’Allier en site inscrit, la ville va entreprendre, en 2006, la transformation de la rive droite du plan d’eau en réduisant le caractère routier des boulevards De-Lattre-de-Tassigny et Franchet-d’Esperey au profit d’une vaste esplanade de promenade reliant, sur 1,5 km, les plages et le parcs d’Allier à la promenade sur berge en aval du pont-barrage.Cette voie verte desservira, entre autres, la future Maison de la rivière Allier (en cours d’étude), et dont l’objectif est de développer sur le site de l’Observatoire des poissons migrateurs un centre de ressources, d’information et de rencontres sur les thèmes liés à la restauration et à la revalorisation de l’Allier comme patrimoine naturel, environnemental et culturel du territoire régional.D’autres grands projets tels que la reconversion de la rive gauche, entre le pont-barrage et le pont Boutiron, en un parc naturel urbain de 130 ha, contribueront dans l’avenir à confirmer le rôle de Vichy comme cité touristique tournée vers l’Allier.

 

Lamproie
Lamproie marine